Fin du RTC par Wiprotect

Fin du RTC

Qu’est-ce que le RTC ?

Le RTC, pour « Réseau Téléphonique Commuté », a été déployé en France par France Télécom (Orange maintenant). C’est la technologie historique utilisée dans les années 70-80 pour fournir un service de téléphonie fixe. Elle est associée historiquement à la fameuse prise “T” présente dans les maisons avant la venue des prises informatique (RJ45).

Pourquoi mettre fin au RTC ?

Après 40 ans d’exploitation, Orange a annoncé l’arrêt progressif du service téléphonique « RTC » en lien avec la difficulté de maintenir le réseau et ses équipements (commutateurs) qui ne se fabriquent plus. La décision a donc été prise de basculer le réseau RTC vers la technologie IP qui apporte plus de modernité, de performance et simplicité.

Comment la fin du RTC va-t-elle concrètement se dérouler ?

L’arrêt du RTC ne se fera pas du jour au lendemain mais il faut s’y préparer.
Si l’annonce de l’arrêt du RTC a été faite par la société Orange dès 2018, la mise hors service du réseau ne débutera pas avant 2023. Un délai minimal de 5 ans a été fixé par l’ARCEP entre l’annonce et la fermeture effective du service RTC.
La migration du RTC vers la téléphonie sur IP s’effectuera progressivement et selon un découpage par plaques. Une plaque est une zone géographique (communes et/ou arrondissements). Voici Les premiers départements concernés par le passage au tout IP :

  • La Charente-Maritime (17)
  • La Haute-Garonne (31)
  • La Haute-Loire (43)
  • Le Morbihan (56)
  • Le Nord (57)
  • La Seine-et-Marne (77)
  • La Vendée (85)

 

Mon téléphone fixe va-t-il cesser de fonctionner avec l’arrêt du RTC ?

Si votre téléphone est connecté derrière une box : NON, rien ne change.
Si vous avez encore votre téléphone directement connecté sur la prise murale (la fameuse prise historique en « T ») sans passer par une box : oui. Dans ce cas, vous devez anticiper la bascule.
Soit vous prenez un abonnement « box » opérateur standard, soit certains opérateurs proposeront des offres identiques à l’offre RTC basique (offre de voix sur IP). Ce dernier serait un abonnement basique avec un boitier permettant d’avoir seulement le téléphone (on peut comparer cette solution au boitier TNT qu’il fallait prendre pour continuer à avoir les chaines de télévision au moment du passage au numérique)

 

Mon système d’alarme va-t-il être affecté par ce changement ?

Si votre système a quelques années, il utilise certainement une ligne RTC pour vous envoyer des messages vocaux ou transmettre les alarmes vers un télésurveilleur.
Sans intervention, ces transmissions s’arrêteront et votre site ne sera plus protégé correctement.
Dans une démarche d’accompagnement et d’anticipation, nous auditons votre installation afin de vous proposer la meilleure solution.
Sur certaines centrales, nous pouvons mettre en place des « interfaces » pour maintenir la transmission vers un télésurveilleur.
Dans d’autres cas vous devrez remplacer votre centrale par un modèle « IP ». Ce nouveau système vous offrira alors beaucoup plus de services (pilotage par smartphone, envoi de notifications sur évènements, photos sur alarme…).

Vidéosurveillance : le principe de D.O.R.I.
Une ALARME sur mesure en Vendée ?
Article précédent
Vidéosurveillance : le principe de D.O.R.I.
Article suivant
Une ALARME sur mesure en Vendée ?
Menu

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer